Ouverture de data.persee.fr

Pour affirmer sa position d’acteur de la dynamique nationale d’ouverture des données, Persée ouvre un triplestore, data.persee.fr. Ce triplestore entend ainsi répondre aux besoins de constitution de corpus complexes, de fouille de textes dans un environnement de données liées.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Calenda

Le Quai d’Orsay nomme Laurent Garnier administrateur général des données

A l’issue du hackathon organisé par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international les 25 et 26 janvier 2017, Laurent Garnier, secrétaire général adjoint du Quai d’Orsay, a été chargé de coordonner l’initiative Open data afin que les données gérées par l’administration puissent être utilisées dans des applications externes.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Le Monde Informatique

Quand l’intelligence artificielle révolutionne la prise de décisions

L’intelligence artificielle entre dans notre quotidien, au travers des voitures autonomes et des drones militaires, pour ne citer qu’eux. Les sphères publiques et du droit ne seront pas épargnées.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur La Gazette

Transition énergétique : premiers pas pour l’open data

La loi sur la transition énergétique a facilité l’accès aux données énergétiques pour les collectivités territoriales. 2016 était la première année de mise en œuvre. Mais une prise en main efficace de ces nouveaux outils prendra encore du temps…

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Actu Environnement

Les outils numériques et l’ouverture des données au secours des opérations foncières

Le secteur de l’immobilier n’échappe pas à la digitalisation. La loi pour une République numérique a, en effet, apporté des solutions aux praticiens pour fluidifier leurs échanges et développer l’expertise foncière.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Le Moniteur

Nouveaux retards pour les décrets de la loi Numérique

Le gouvernement va avoir bien du mal à tenir ses ambitions en matière de publication des décrets d’application de la loi Numérique. En vigueur depuis presque quatre mois, le texte porté par Axelle Lemaire devait être précisé par plusieurs décrets au cours du mois de janvier, lesquels n’ont pour la plupart pas été pris.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Next INpact

Open Data local : des expérimentations qui prennent forme

Alors que neuf territoires pilotes ont été retenus par Bercy pour expérimenter l’Open Data au niveau local, Next INpact a pu découvrir le projet qui sera porté au sein de la région Bourgogne-Franche-Comté.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Next INpact

Open data et culture de la donnée : le cas OpeNRJ

Manifeste pour un positionnement des Sciences de l’Information Communication (SIC) vis-à-vis des Digital Studies (DS) et autres mutations du numérique Le Numérique : un nouveau milieu ?

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Revue Française des sciences de l’information et de la communication

La véritable route de la « Smart City » à la française

Mustapha Derras répond à une tribune publiée dans Les Echos « La Smart City à la française fait fausse route ».

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Les Echos

La culture des données, levier de la transformation numérique des organisations

L’intérêt de la Fing pour l’ouverture des données (l’open data) remonte à 2009, quand elle lança un groupe de travail pour promouvoir l’ouverture des données publiques, rappelle celui qui pilota cette action à la Fing, notre collègue Charles Népote. A la même époque, le think tank – éditeur d’InternetActu.net – s’intéressait également, en précurseur, aux Fablabs, ces lieux ouverts de création et de prototypage d’objets physiques. C’est en voyant arriver l’innovation ouverte dans d’autres secteurs que la fabrication d’objets, notamment via l’émergence des biohackerspaces, qu’est née l’idée de promouvoir des Infolabs pour accompagner le développement de projets autour de la culture des données. En 2014, lors du festival Futur en Seine, la Fing proposait ainsi un premier prototype d’Infolab. Depuis, elle a continué à promouvoir le sujet de la culture et de la médiation aux données. Que ce soit en lançant en 2014, un premier séminaire de médiation aux données. Ou en 2015, en accompagnant la naissance de la communauté des infolabs, infolabs.io, et des premiers infolabs publics. Depuis 2015, elle a travaillé avec plusieurs entreprises pour promouvoir ce sujet au sein des organisations. L’organisation d’une journée de bilan de ses actions sur le sujet, fin janvier, nous donne l’occasion de rendre compte de son travail.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Internet Actu

Avec l’accès gratuit à toute la jurisprudence, des magistrats réclament l’anonymat

L’Union syndicale des magistrats redoute certaines conséquences de la mise en open data de toutes les décisions de justice. Elle voudrait que n’y figure plus le nom des juges. Mais ce souhait ne fait pas l’unanimité.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Mediapart

Open data : Vers une économie de la donnée publique locale

La loi République numérique donne un souffle nouveau à la politique d’open data. Les perspectives issues du big data territorial sont les plus prometteuses et devraient donner lieu à l’éclosion d’un écosystème de prestataires privés au service des collectivités locales.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Les Echos

Instaurer des données, instaurer des publics : une enquête sociologique dans les coulisses de l’open data

Alors que plus de cinquante pays dans le monde ont entrepris une démarche d’ouverture des données publiques, la thèse enquête sur l’émergence et la mise en oeuvre des politiques d’open data. Elle repose sur l’analyse de sources publiques et sur une enquête ethnographique conduite dans sept collectivités locales et institutions françaises. Revenant sur six moments de définition de grands « principes » de l’open data et leur traduction en politique publique par une institution française, Etalab, ce travail montre comment la catégorisation par l’open data a porté l’attention sur les données, en particulier sous leur forme « brute », considérées comme une ressource inexploitée, le « nouveau pétrole » gisant sous les organisations.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur HAL TEL

« L’open data ne signifie pas devenir une SSII gratuite pour les entreprises du monde entier »

Le directeur interministériel du numérique assure que l’ouverture des données par défaut prévue par la loi Lemaire ne met pas en danger le secret industriel des délégataires de service public.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur JDN