Lancement d’un nouvel appel à projets OpenData dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA)

A la suite des annonces du Premier ministre du 9 juillet 2013, la loi de finances pour 2014 a institué, au titre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), un fonds « Transition numérique de l’Etat et modernisation de l’action publique », doté alors de 126 M€ de crédits, et porté par le Secrétariat d’Etat à la réforme de l’Etat et à la simplification, en lien avec le Commissariat Général à l’Investissement.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Etalab

Le Département lance son Open Data

Désormais, le Conseil départemental met à disposition du public, sur son site Internet, une quarantaine de jeux de données numériques. Après l’Etat français, de nombreuses collectivités territoriales rendent accessibles à tous gratuitement leurs données numériques publiques. Dans le cadre de son schéma départemental des usages numériques, le Conseil départemental s’est, lui aussi, engagé dans cette démarche en lançant, début février, son Open Data.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Puy-de-Dome.fr

L’ESA ajoute de nouvelles données à son open data

Le 20 février 2017, l’agence spatiale européenne (ESA) a annoncé qu’elle adoptait « une politique de libre accès à ses contenus, qui s’applique à ses images fixes, ses vidéos et certaines de ses données » dans un communiqué de presse. Les images et vidéos acquises lors de différentes missions (Rosetta, Envisat…) sont concernées par cette annonce.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Décryptagéo

La mise en scène visuelle de l’Open data : enjeux sémiotiques, communicationnels et politiques

Dans une approche info-communicationnelle des données ouvertes (Paquienséguy, 2016), cette communication vise à étudier les partis-pris de représentations de l’open data au sein des portails dédiés des grandes agglomérations européennes. Quels sont les choix visuels, rhétoriques, esthétiques faits par ces métropoles pour diffuser leurs données ? Y-a-t-il un modèle commun émergent dans leur représentation ? De quelles stratégies communicationnelles et politiques ces choix témoignent-ils ? En effet, si les enjeux de la data-visualisation ont déjà été interrogés dans plusieurs articles récents (Amato, 2015 ; Bonaccorsi, 2014 ; Fredriksson, 2015 ; Reyes, 2015), les stratégies éditoriales et les modalités de représentation visuelles de l’Open data sur les portails métropolitains ne semblent pas avoir fait l’objet d’une analyse spécifique. Et pourtant, cette iconographie participe à la construction d’un imaginaire sociopolitique de l’Open data au même titre que le discours et le texte. La concurrence entre l’image et le texte dans les discours promotionnels et/ou d’accompagnement de l’Open data sur ces portails produit-elle une forme d’essentialisation de l’open data, qui ne pourrait se représenter qu’au travers de graphes ou de récurrences verbales ? La recherche se fonde sur l’étude sémio-discursive de dix portails de données ouvertes à l’échelle européenne : Lyon, Toulouse, Nantes, Rennes, Londres, Amsterdam, Berlin, Barcelone, Turin et Dublin. Le corpus comporte des captures d’écran (page d’accueil, rubrique dédiée, etc.).

» Pour lire la suite, rendez-vous sur HAL

En France, l’open data n’est pas encore au service de la lutte anti-corruption

La France a pris de nombreux engagements en matière d’ouverture des données publiques et de lutte contre la corruption, mais les tient-elle concrètement? C’est pour y regarder de plus près que Transparency International a publié fin février un nouveau rapport d’analyse sur l’Hexagone, en même temps que quatre autres pays dans le viseur de l’ONG (Brésil, Allemagne, Indonésie et Afrique du Sud).

» Pour lire la suite, rendez-vous sur FrenchWeb

En France, des données bien gardées et une corruption confortée

Ouvrir ses données, oui, mais pas toutes… Aux quatre coins du monde et surtout en France, l’ONG Transparency International a constaté que les gouvernements sont réticents à l’open data dans le cadre de la lutte anticorruption.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Acteurs Publics

L’Inspection générale des finances publie une salve de rapports open data

Michel Sapin, ministre de l’Economie et des Finances, vient d’annoncer la publication en open data d’une quarantaine de rapports de l’Inspection générale des finances qui n’avaient pas encore été publiés. Ils sont issus de diverses missions menées par le service depuis 2012 : audits d’organismes, évaluations de politiques publiques, revues de dépenses. Ces 38 rapports d’analyse sont maintenant accessibles sur le site de l’IGF.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Le Monde Informatique

Hauts-de-Seine : près de 2000 cartes postales mises en ligne

Vous voulez savoir à quoi ressemblait votre ville au début du siècle dernier ? Le conseil départemental des Hauts-de-Seine vient de mettre en ligne 1 887 cartes postales provenant du service des archives départementales. Elles sont désormais disponibles sur le site « Open Data » du département (opendata.hauts-de-seine.fr). Ces cartes présentent des images d’onze communes*. La collection complète, soit 9 500 cartes postales numérisées, sera mise en ligne progressivement d’ici la fin de l’année 2018.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Le Parisien

L’Open Data dans l’énergie : la valorisation des données est en marche

Dans ce second article, Nicolas Terpollili, Chief Data Officer chez OpenDataSoft, revient sur l’évolution de l’Open Data dans le secteur très critique de l’énergie en France. Un secteur qui doit encore s’approprié les concepts et la mécanique. Mais poussés par la législation, les énergéticiens hexagonaux avancent leurs pions.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur LeMagIT

** [Vidéo] L’open data, « une mine d’or encore inexploitée pour les entrepreneurs »**

La loi pour une République numérique marque une nouvelle étape dans l’ouverture des données publiques. Plus de 21 000 données sont déjà disponibles sur le site data.gouv.fr. Pour Martin Gross, co-fondateur de la start-up CommoPrices, ces données représentent de formidables opportunités pour les entrepreneurs. Témoignage.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur économie.gouv.fr

How to make an Open Data Portal sustainable

Today, almost all European countries now have an Open Data portal, and across the continent these portals are becoming more advanced, being used more frequently and creating more benefits for societies. Citizens have come to rely on services that have been built using data published through data portals. From bus times to weather data to crime figures, data published on Open Data portals is having a significant impact on millions of people’s lives.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Portail Européen des données

Open Data : la Jido célébrée

Deux organisations, le « Program board member » et l’association « Madagascar initiatives for digital innovation ou Maidi » ont célébré samedi dernier à Ampandrianomby la Journée internationale des données ouvertes (Jido) ou « Open data ». La première encourage l’exploitation des données ouvertes par les décideurs, quels que soient leur milieu, niveau et domaine, comme les développeurs, les concepteurs de projets, les décideurs et tous les citoyens. Quant à la deuxième, elle a lancé officiellement ses activités qui se résument à la promotion de l’ « Open data », l’ « Edemocracy » et le « Data journalisme » en prenant comme base l’utilisation des données et la production d’articles analytiques.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur News Mada

Open data Day 2017 à Cotonou : L’Ab-Bénin expose le lien données ouvertes – bonne gouvernance

L’Association des blogueurs du Bénin (Ab-Bénin) a célébré, à l’instar de la communauté internationale, l’édition 2017 de l’Open data day. Les manifestations commémoratives se sont déroulées samedi, 04 mars 2017 dans les locaux de Blolab à Kindonou. A travers une série de communications, les participants ont cerné l’importance des données ouvertes dans la bonne gouvernance des affaires publiques.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Matin Libre

Open Data Day au Burkina : Quel est l’impact environnemental de l’industrie extractive ?

A l’instar des quelques 300 autres événements organisés à travers le monde le 4 mars dernier, la communauté Open Data du Burkina Faso a célébré ce 11 mars 2017 la journée des données ouvertes. Cette année, la communauté plaide pour l’ouverture des données sur l’environnement et les industries extractives. D’où le thème « Open Data : Impact environnemental de l’industrie extractive ».

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Burkina24

L’état des nappes à portée de clic

Des outils pédagogiques pour jouer avec les résultats des analyses de produits phytosanitaires dans les eaux souterraines ont été créés à l’occasion du concours « Data Science » du ministère de l’Environnement.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur La France Agricole

Uber et Waze ouvrent leurs données pour séduire les villes

Le spécialiste du VTC et l’app de navigation communautaire partagent leurs données avec les collectivités pour les aider à franchir le cap de la smart city… Et se rapprocher d’elles.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur JDN

Rapport « Musées Du XXIe siècle » : la culture toujours sans ouverture

La mission « Musées du XXIe siècle » a remis la semaine dernière son rapport au Ministère de la Culture, au terme de près de 10 mois de travail, jalonnés par une consultation citoyenne en ligne. La lettre de mission du Ministère de la Culture demandait d’examiner les thématiques suivantes :

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Savoir COM1

Open Research Data : les requêtes devront inclure un plan de gestion des données

Dès octobre 2017, les chercheuses et chercheurs qui soumettront une requête dans l’encouragement de projet au FNS devront établir un plan de gestion des données (Data Management Plan ou DMP).

» Pour lire la suite, rendez-vous sur FNSNF