La nouvelle licence d’Etalab trahit-elle l’esprit de l’open data ?

Etalab a annoncé lundi dernier sur son blog l’existence d’une nouvelle version de la licence ouverte. Une affirmation qui a suscité de vives réactions, chez certains acteurs de l’open data, en particulier chez le collectif Regards Citoyens. La directrice d’Etalab, Laure Lucchesi, revient, pour la Gazette, sur cette polémique.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur La Gazette

Critiquée pour la nouvelle version de la Licence Ouverte, Etalab répond

La mission en charge de l’ouverture des données publiques a publié une évolution de sa Licence Ouverte. Regards citoyens dénonce de l’ « open data washing », critiquant les risques d’incertitude juridique qu’elle ferait peser. Henri Verdier, le directeur de la Dinsic, et Laure Lucchesi, la directrice d’Etalab, ont expliqué à Contexte en quoi l’association ferait fausse route.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Contexte

Disparition de la Licence Ouverte : Etalab et la DINSIC abandonnent l’Open Data

Etalab a fait disparaître lundi 20 mars au soir de son site la principale licence Open Data française pour la remplacer par un document incompatible avec les principes de l’Open Data : restrictions à la réutilisation, soumission des réutilisateurs à des obligations administratives, risques de censure… Les pires démons anti Open Data font ainsi leur entrée par la grande porte dans la politique française d’ouverture des données publiques. Quel triste bilan pour Henri Verdier, la DINSIC et la mission Etalab en cette fin de mandature.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Regards Citoyens

Licence ouverte : une nouvelle version pour anticiper le cadre légal à venir

L’adoption successive des lois n° 2015-1779 du 28 décembre 2015 relative à la gratuité et aux modalités de la réutilisation des informations du secteur public et n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique, le code des relations entre le public et l’administration a largement modifié le cadre juridique de la réutilisation des informations publiques [voir notre article sur le sujet].

Désormais la réutilisation des informations publiques à titre gratuit peut donner lieu à l’établissement d’une licence. Cette licence est alors choisie parmi celles figurant sur une liste fixée par décret.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Etalab

« L’Open Data pourrait engendrer une nouvelle confiance dans le système »

Dans une tribune au « Monde », l’analyste data Jade Le Van estime que les possibilités de changements que pourraient induire le développement des données ouvertes sont colossales et très diverses.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Le Monde

Open data, entre crainte d’ubérisation et opportunité de moderniser l’action publique

L’ouverture des données publiques peut-elle favoriser une ubérisation qui serait cette fois subie par l’autorité publique ? Quels seraient les impacts sur la qualité in fine du service rendu au public : son efficacité, sa simplicité, son accessibilité, son coût, sa conformité aux attentes… L’open data soulève les questions centrales de l’autorité publique, du périmètre et de l’essence même de l’action publique.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Les Echos

Open data : “il faut trouver le bon vocabulaire pour séduire les élus”

Patrick Ruestchmann, directeur adjoint du groupement d’intérêt public (GIP) Territoires Numériques Bourgogne-Franche-Comté, et Alain Bourcier, vice-président de Nevers agglomération chargé du numérique, reviennent sur l’expérimentation de l’ouverture des données publiques qu’ils mènent en ce moment, en application anticipée de la loi Lemaire.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Contexte

Open data : les données de référence fixées, le service public dédié prêt à décoller

Applicable au 1er avril, le décret instaurant le service public de la donnée – et fixant la liste des données dites « de référence » – vient d’être publié au « JO » de ce 16 mars.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Le Moniteur

Loi République numérique : il va falloir s’armer de patience

Goulot d’étranglement de fin de mandat, retours de Bruxelles à venir : l’open data passera sans problème, en revanche l’accessibilité ou la loyauté des plateformes dépendront du gouvernement suivant.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur L’OBS

Et si les smart grids adoptaient l’Open Data ?

Le casse-tête de l’accès aux données Vous êtes doctorant et modélisez l’impact européen à horizon 2040 de la politique de transition énergétique de la France, en tenant compte de l’évolution du climat. Vous construisez vos modèles à partir de l’état de l’art, et les nourrissez de données : capacités de production présentes et à venir, équilibre offre-demande des réseaux, corrélation entre météo et consommation électrique.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Le monde de l’énergie

Nantes Métropole, l’élève modèle de l’open data français

L’agglomération de Loire-Atlantique a été l’une des premières collectivités de France à ouvrir ses données en 2011. Six ans après, cette démarche continue de porter ses fruits.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur JDN

Opendata : le laboratoire d’innovation Auverhônalpin prend ses marques

Le laboratoire d’innovation de la région Auvergne Rhône-Alpes, @archipel, souhaite fédérer une large communauté d’acteurs autour de la diffusion et de l’utilisation de la donnée publique. Une première réunion de travail a réuni, le 17 mars, des représentants de l’administration et des collectivités afin de faire naître des projets concrets autour de l’open data public.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur La Gazette

BPCE lance un « start-up pass » et une plate-forme d’open data

Le groupe BPCE multiplie les initiatives pour accélérer sa transformation digitale. Il vient d’annoncer la mise en place d’un pass pour les start-up afin de faciliter la collaboration avec les fintechs, dont le temps de travail est différent. Le groupe bancaire coopératif s’inscrit également dans une démarche d’open data avec l’ouverture, pour le moment, de 13 jeux de données.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur L’Usine Digitale

Justice prédictive : la data et les algorithmes entrent dans les prétoires

Des algorithmes puissants permettent aujourd’hui d’anticiper le sens des décisions de justice. Les avocats et les juges vont-il se transformer en Madame Irma des prétoires et prédire dans leur boule de cristal numérique l’issue des litiges ou le montant des indemnités ?

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Les Echos

Couverture mobile : l’Arcep publie enfin ses cartes détaillées, avec de l’open data

Le régulateur des télécoms, l’Arcep, propose une carte de couverture détaillée en Nouvelle-Aquitaine, avec prise en compte des appels et SMS en intérieur. Elle est disponible sur un site, monreseaumobile.fr, et en format ouvert. Un pas avant le passage à l’échelle nationale en fin d’année. L’Internet mobile, lui, devra encore attendre pour son détail.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Next INpact

Open data : l’Occitanie est un territoire-pilote

Le premier forum OpenData Lab a partagé le 22 mars à Toulouse les retours d’expériences des collectivités-pilotes d’Occitanie et exploré de façon participative les composantes d’une démarche open data .Porté par la préfecture de région, OpenData Lab veut montrer comment « démarrer simplement et sereinement l’ouverture des données publiques ».

» Pour lire la suite, rendez-vous sur La Gazette

Open Data for Open Cities event Keynote presentation by the European Data Portal On 9 May 2017, the Open Data for Open Cities workshop takes place in Wageningen, the Netherlands. The workshop will focus on the re-use of Open Data and understanding the impact of Open Data at a city level. The workshop will be managed by representatives of three European universities which are part of “Enabling Open Cities” project.

» Pour lire la suite, rendez-vous sur Portail Européen de données