Le Lab OuiShare x Chronos*, avec le soutien de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) et de la Caisse des Dépôts, et en partenariat avec Opendata France, lance “DataCités 2”. Dans ce cadre, un appel à candidatures est diffusé afin de sélectionner quatre villes moyennes pour les accompagner durant un an dans leur développement de stratégies d’usage et de partage de la donnée entre acteurs publics, privés et les citoyens.
 
DataCités 2 a pour objectif de réunir des acteurs publics et privés du territoire pour co-produire une méthode de capacitation des territoires au travers d’un accompagnement personnalisé des territoires (“Do tank”) et d’un espace de travail, de réflexion et de partages de connaissances et de retours d’expérience (“Think Tank”). Cette méthodologie a pour but de/d’ :
 
  • Evaluer la “maturité numérique” des collectivités et de leur écosystème territorial.
  • Outiller, en méthodologie et en expertise,  les collectivités pour les faire monter en compétences sur leur stratégie de développement de data services urbains,
  • Tester des modes de gouvernance autour du partage de données entre public & privé (“sharing data”).
  • Prototyper des data services urbains d’intérêt général favorisant la transition énergétique et écologique.
 
Planning :
    • 2 août 2018 : première diffusion de l’appel à candidatures
    • 4 septembre 2018 : diffusion officielle de l’appel à candidatures.
    • 26 octobre 2018 : date limite de réception des dossiers de candidature.
    • 13 novembre 2018 : notifications des décisions aux candidats.
 
Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger l’appel à candidatures ici ou contacter Jean-François LUCAS.
 
Vous pouvez également retrouver tous les livrables de Datacités 1 ici : https://datacites.eu/livrables?locale=fr

*Le Lab OuiShare x Chronos est un laboratoire dédié aux innovations urbaines d’usages et de services. Son ambition : accompagner les acteurs de la ville et des territoires dans leurs démarches de prospective stratégique, en éclairant les usages émergents, en étudiant les nouveaux modèles et la recomposition du jeu d’acteurs et en analysant les facteurs clés qui conditionnent le futur de nos villes.