L’absence d’outils informatiques permettant de produire nativement des données de qualité et interopérables a fait apparaitre la nécessité de fournir aux producteurs de données des territoires un cadre logiciel unifié simplifiant le processus de production des données essentielles normalisées allant de leur saisie jusqu’à leur publication sur le portail open data.

OpenDataFrance et le département de Haute-Garonne ont développé un service en ligne, D-Lyne.fr, permettant aux collectivités de saisir et de publier des données de qualité soumises à des standards de publication. Les jeux de données ainsi produits respectent les formats d’interopérabilité décrits dans le référentiel schema.data.gouv.fr. Cet outil sert en premier lieu les collectivités pour améliorer la gestion de données essentielles comme la déclaration des subventions ou délibérations en l’absence d’autres applications métiers, il permet aussi de publier ces données dans une démarche d’open data sur les espaces de publication choisis par la collectivité (site web, portail open data propre ou mutualisé, flux d’échange).
Ce projet est né dans le cadre de l’offre de service assurée par le Conseil Départemental de Haute-Garonne pour accompagner les collectivités du département. Il est porté (hébergement et exploitation) à l’échelle nationale par OpenDataFrance.

La phase d’expérimentation qui se déroulera de février à juillet 2020 a comme objectif de valider les conditions opérationnelles de production et d’accompagnement des petites collectivités. Elle s’appuie sur le concours de 10 structures territoriales, appelées Animateurs Territoriaux de la Données, qui portent une offre de soutien local à l’open data. Au terme d’une large consultation, les 8 structures d’accompagnement sont les suivantes :

  • ADICO (Structure Mutualisée Informatique de lOise)
  • Antic Pays Basque
  • Collectivité Territoriale de la Corse
  • Conseil département des Côtes d’Armor
  • Conseil départemental de Haute-Garonne
  • Grand Poitiers
  • La Rochelle
  • Tours Métropole

Les travaux de ce groupe seront accessibles en ligne sur ce lien.

Cette expérimentation sera suivie d’une généralisation à l’ensemble des collectivités à compter du second semestre 2020.