Le Cerema et OpenDataFrance, avec l’appui du CRIGE PACA, s’associent pour vous proposer une formation sur le bon usage de la donnée au service des territoires.

Dans le contexte de la période de confinement liée à l’épidémie du covid-19, trois modules sont proposés gratuitement en avril et mai (dans la limite de 40 inscrits) :

  • module 1 (la data parlons-en)
  • module 5 (choisir les jeux de données à publier)
  • module 6 (stratégie de publication des données)

L’inscription est réservée aux agents de collectivités locales et toute inscription engage le participant à assister aux trois modules (d’une heure chacun).

L’objectif de la formation

Cette formation vise à former les agents des collectivités aux enjeux de la donnée au sein de leur territoire. C’est à dire :

  • Comprendre le potentiel des données au sein de la collectivité, ainsi que les enjeux stratégiques et opérationnels de partage
  • Approfondir les cadres réglementaires régissant les données, quelques soit personnelles, protégées ou ouvertes (open data)
  • Acquérir les savoirs et les bonnes pratiques pour produire des données de qualité
  • Organiser les processus de production et d’animation d’un projet Data dans son territoire
  • L’ensemble des supports est disponible sur un site dédié pour préparer ou ré-écouter une session.

Public cible

Il s’agit d’une formation qui s’adresse aux agents de collectivités désireux d’acquérir les bons réflexes pour prendre les bonnes décisions dans la mise en oeuvre d’un projet d’ouverture des données.
Aucun pré-requis n’est nécessaire.

Conditions d’inscription

La formation est gratuite à l’occasion de la période de confinement liée à l’épidémie covid-19, sur inscription uniquement.

Inscription en ligne

L’inscription est accessibile via ce lien

Programme

Session 1 : La data, parlons-en 

Découvrez le monde de la donnée numérique : quels liens existent entre données et transmission des connaissances ? A quoi ressemble la donnée et quelles formes peut-elle prendre ? Comment relie-t-on des données entre elles ? Peut-on utiliser ou diffuser en toute liberté n’importe quelle donnée ? 

Session 5 : Choisir les jeux de données à publier 

Démarrer une politique d’open data nécessite d’agir par étapes : quelles données publier en priorité ? Celles encadrées par des obligations particulières ? Celles sujettes à un format (et pourquoi) ? Celles liées à un projet prioritaire de la collectivité ? 

Session 6 : Stratégie de publication des données 

Comment choisir son portail de publication ? Comment documenter les données dans des catalogues ? Comment publier ses premières données et en assurer un bon référencement ? 

Planning

Session

Date

1 – La data, parlons-en

16 avril à 14h

4 mai à 14h

5 – Choisir les jeux de données à publier

23 avril à 14h

05 mai à 14h

6 – Stratégie de publication des données

30 avril à 14h

06 mai à 14h

Contenu des autres sessions non accessibles dans cette offre :

Session 2 : Droits et devoirs des autorités publiques

Quelles obligations légales s’imposent aux autorités publiques en matière d’accès, de diffusion et de réutilisation des données publiques ?

Session 3 : L’écosystème de l’open data

De nouveaux métiers et activités liés à la donnée apparaissent, de sa production jusqu’à sa valorisation. Mais au fait, où se trouvent ces données ? Qu’est-ce qu’un portail open data ? Quel est le cycle de la vie de la donnée ? Quelles structures, associations, communautés s’organisent autour de l’open data et comment ?

Session 4 : Animer un projet data au sein d’une collectivité

L’open data est avant tout un projet organisationnel qui nécessite l’engagement de nombreux acteurs, publics et non-publics. Ces acteurs doivent participer à la définition du projet en amont : quels enjeux ? Quels usages ? Quels producteurs ? Quelle animation ?

Session 7 : Socle Commun des Données Locales (SCDL)

Pour monter en qualité, il est important d’adopter un référentiel. Le SCDL propose des formats pour 10 jeux de données prioritaires. Comment interpréter ces standards ? Comment les mettre en oeuvre ? Quels sont les autres standards existant au niveau national ?

Session 8 : Qualité des données, notamment géographiques

Des données non qualifiées ne peuvent pas être utilisées à bon escient. Elles peuvent également induire des coûts financiers assez importants et ternir l’image d’une institution. Comment s’assurer que la donnée que l’on gère et publie est de bonne qualité ? Comment la qualifier ?